Accueil / poulinage

poulinage

La naissance d’un poulain

La mise bas est un événement qui se prépare à l’avance. Quelques jours avant la naissance du poulain, la jument sera confortablement installée dans un boxe spacieux et abondamment paillé. Elle fera l’objet de soins particuliers et d’une surveillance permanente. Presque toutes les naissances s’effectuent la nuit. Dans la majorité des cas, le poulain naît sans difficulté et l’intervention de l’homme n’est pas nécessaire. Lorsque le moment du poulinage se fait sentir, il sera préférable de poser un bandage de queue à la jument et de mettre à portée de main le nécessaire en cas d’urgence (eau, savon, éponge, ciseaux, antiseptique).

poulinière Anglo-Arabe

Saada, poulinière Anglo-Arabe des Ecuries du Lanson, la veille de la mise bas de son poulain, Odin

Il est très difficile de déterminer le jour  » J  » de la naissance du poulain. Cependant, la jument présentera quelques signes indicateurs de l’état d’avancement de sa grossesse. A un mois de la naissance du poulain, les mamelles commenceront à gonfler. Dix jours avant la fin de la gestation, elles grossiront encore. Quand la jument arrive à terme, on dit qu’elle se casse c’est-à-dire que les muscles de sa croupe et de sa queue s’affaissent. A ce stade, de la cire (goutte de lait) apparaît à l’extrémité des mamelles.

naissance du poulain

Certains signes avant-coureurs permettent de faire une estimation sur le jour de la naissance du poulain

Les contractions de l’utérus

Peu avant la parturition (mise bas), la jument commence à avoir de fortes contractions musculaires. Ces contractions contribuent à pousser le fœtus vers le col. A partir de cette phase, la jument détient le pouvoir de reporter l’expulsion du fœtus. Elle le fera si elle juge que le moment n’est pas opportun pour le faire (risque de danger, bruits, présence de personnes).

La jument présente quelques signes distinctifs d’anxiété. Ces signes seront plus ou moins prononcés selon la résistance de la jument face à la douleur :

  • la jument se regarde les flancs, se les mordille
  • agitation : la jument tourne en rond, se lève, se couche, gratte le sol
  • transpiration : sueur présente sur l’encolure, le poitrail et les flancs
  • flehmen

flehmen mise bas

Le flehmen représente l’un des signes d’anxiété de la jument avant une mise bas 

Partie 2 : la suite

L'élevage
Accueil de la rubriqueNom de chevaux en E
Le poulinage (Partie 1)Nom de chevaux en P
Le poulinage (partie 2)Nom de chevaux en Q
L’alimentation de la poulinièreNom de chevaux en R
Le sevrageNom de chevaux en T
Le sevrage progressif
Le sevrage brutal

Laisser un commentaire sympa

Votre adresse mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *

Défiler vers le haut