Accueil / Le cheval camargue

Le cheval camargue

cheval camargue

Ce petit cheval rustique sait séduire les foules et passionnés de chevaux

L’histoire du cheval de camargue : le camarguais

Le cheval de Camargue a toujours su séduire et retenir l’attention des touristes et des passionés de chevaux. De son berceau natal, la Camargue, il en a hérité robustesse et résistance. Né dans les marécages et élevé sous le soleil du sud, ce cheval est une monture polyvalente s’adapter tant à la monte classique qu’à l’équitation de travail camargue.

Ce petit cheval blanc possède des origines très anciennes. Certains prétendent qu’il serait le descendant du cheval de Solutré, d’autres avancent qu’il serait descendant de lignées asiatiques anciennes. Au cours, du XIX ième siècle, le Camarguais reçut de nombreux apports de sang de races Anglo-arabe, Pur Sang Arabe, Pur Sang Anglais et Postier Breton.

Son stud-book a été fixé en 1968. Il est encore élevé en liberté dans les grands espaces marécageux de la Camargue dans le delta du Rhône. Ce cheval à demi sauvage vit en manades. Son style de vie fait de lui un animal rustique. Il est utilisé par les gardians pour mener les troupeaux de taureaux.

Equitation camargue

Endurant et vif, le Camarguais fait la joie des spectateurs lors des épreuves de Coursejado, ici à la Manade Lopez à Vendargues lors d’un concours organisé par l’AVEEC

STANDARD

Le cheval Camargue mesure entre 1,33 et 1,43 m et pèse de 300 à 400 kg. Sa robe est grise et exceptionnellement baie ou baie sombre. Le poulain Camarguais, à la naissance, est de couleur baie ou noire et revête sa robe grise à l’âge adulte. C’est un cheval de type médio ligne possédant des reins longs.

camarguais

Le Cheval Camarguais possède une tête expressive au regard vif

Sa tête est grande et expressive avec des ganaches assez prononcées. Celle-ci peut présenter un profil convexe ou rectiligne. Ses yeux sont grands et vifs, son front est large et ses oreilles sont petites et très mobiles. Le Camarguais possède une encolure courte tout en étant large à la base et musclée. Ses crins sont très abondants.

Il a une poitrine profonde et large, un thorax ample et des flancs assez développés. Ses épaules sont courtes et droites, son garrot est assez prononcé. Sa croupe oblique se termine par une queue largement fournie en crins et attachée bas. Le Camarguais possède des membres résistants et des articulations sèches. Ses membres sont longs et ses sabots sont solides et évasés.

camargue cheval

Certains Camarguais vivent encore en semi-liberté dans les vastes marécages de la Camargue

QUALITÉS

Rustique et docile, le petit Camarguais possède de nombreuses qualités. Campagnon de travail des gardians, il sait se montrer indispensable lors des épreuves de tri de bétail. Courageux, vif et volontaire, il est outre particulièrement endurant. Cette monture au pied au sûr convient parfaitement à la randonnée et au Trec.

 

tri de betails

Monture des Gardians, le Camargue excelle par son courage et son agilité dans le tri de bétail – Photo de Nathalie van der Schoor

PARTICULARITÉS

Le cheval de race Camargue a la particularité de porter l’encolure basse et en avant, c’est pour se protéger du Mistral, vent soufflant dans sa Camargue natale. En prenant cette posture, il évite ainsi que le vent humide ne pénètre dans ses naseaux.

PHOTOS DE CAMARGUAIS

photos de chevaux Camarguais
photos de tri de bétail – équitation Camargue
photos de maniabilité – équitation Camargue
photos de Coursejado – équitation Camargue
photos de Tri de Bétail Salon du Cheval de Montpellier

PETITES ANNONCES VENTE CHEVAL CAMARGUAIS

Vous souhaitez vendre ou acheter un cheval Camarguais, consultez nos petites annonces : cliquez ici

ASSOCIATION

Association des éleveurs de chevaux de race Camargue
Parc Naturel Régional de Camargue
Service de l’élevage
Centre Joseph d’Arbaud
13460 SAINTES MARIES DE LA MER
Tél. : 04 90 97 58 45
Fax : 04 90 97 58 48

L'akhal tekeLe lipizzan *Le quarter horse
L'American Bashkir CurlyLe lusitanien *Le selle français
L'anglo arabeLe MerensLe Shagya
L'appaloosa *Le paint horseLe trakehner *
Le camargueLe palominoLe trotteur français
Le frisonLe paso peruvienL' islandais
L'hanovrienLe pur race espagnol (PRE)
Le irish cob (tinker ) *Le pur sang anglais
Le knabstrupLe pur sang arabe
Accueil des races de chevaux

Propriétaires, éleveurs, cavaliers, vous souhaitez partager votre expérience et votre avis concernant les chevaux Camarguais.
Partagez votre passion pour le cheval Camarguais en soulignant votre intérêt pour ce cheval, ses compétences et tout autre élément important que vous avez pu observer chez ce cheval.

 

7 plusieurs commentaires

  1. Je viens témoigner à mon tour et encourager le monde entier à essayer au moins une fois dans sa vie nos petits chevaux blancs…J’en possède 22 et vous l’avez déjà compris, ils font visiter la Camargue. Ce sont nos chevaux de promenades : gentils, calmes et vaillants… Ils ont tous malgré tout leur propre caractère que je m’ efforce à préserver pour qu’ils restent eux-mêmes et ne pas en faire des chevaux quelconques partant à la queue leu leu visiter le pays.
    Ils sont d’ une intelligence incontournable, connaissent leur travail. Savent rester au pas si un cavalier est un peu tendu et toujours prés pour un petit galop si on le leur demande. Des chevaux fiables et généreux, beaux et respectueux des hommes…
    Ces Camargues de promenades, on met du temps à les dresser pour qu’ ils restent là sans bouger, un travail important pour les gardians et une volonté de soumission éternelle de la part de ces « bêtes » intelligentes et belles. Alors ne méprisez pas lors d’une visite au pays, la vue d’ une cavalerie attachée à la barre car il faut du temps pour vous offrir un petit moment de plaisirs. Seul de bons maîtres sauront les faire travailler et rester aussi en bonne santé.
    Nos plus vieux vont passer une retraite bien méritée aux pré et profitent des marais qu’ ils aiment tant. Alors Pitchou, Vidalo, Rampo, Tamaris, Goéland, Guy, Ari, Brun, Donald, Sigalon, Belus, Pacha, Hermes, Carouche, Mistral, Grisou, Bidou, Chalaco, Castor, Diego, Ludo, Gamin… Merci pour tout ce que vous nous apportez

  2. Avant j’aimais beaucoup les grands chevaux… Puis apres quelques accidents assez graves,j’ai souhaiter changé de monture… Un jour, un de mes amis m’a tel pour me dire qu’il avait un tres beau petit cheval a me proposer… Un camargue! Me voila partie pour voir si le beau petit cheval me plait!

    J’arrive pres du box ou on l’avait mis et je découvre un petit cheval tout blanc avec des crins superbes mais qui avait l’air tres énervé d’etre enfermé dans une boite!!
    On le sort du box pour me le montrer et je découvre qu’en plus il est entier!!! et comme j’ai déja un hongre a la maison je me demande…Enfin séduite par son dynamisme et son allure de prince des marais, je le ramenne a la maison!!!

    Cela fait trois ans maintenant qu’il vit chez moi! j’ai un plaisir vraiment extraordinaire a le monter! En extérieur, il n’a peur d’absolument rien, il passe partout il est toujours pret pour partir au galop. Je n’ai jamais mal au dos et il est d’une souplesse incroyable!

    Bon de temps en temps il n’écoute pas toujours quand je lui demande de ralentir… mais franchement il est génial! avec lui c’est la premiere fois que j’ai une totale confiance car même quand il n’est pas content, il me le signifie d’un petit coup de cul! ce n’est jamais méchant.

    En carriere, il est excellent pour le dressage…alors quand il arrondi son encolure et qu’il marche comme s’il était monté sur des ressorts il est vraiment formidable ..Il saute comme un dieu, 1,20m sans probleme et on dirait que ca l’amuse…Avec les autres , il est vraiment adorable! jamais de coup…juste les oreilles pour signifier qu’il ne faut pas l’embeter…

    Voila , en plus il m’a appris beaucoup de chose et tous les matins quand je sors de la maison pour donner la ration de foin, il m’accueille avec un petit hennissement!
    C’est un plaisir constant que je partage avec lui
    ah oui son nom c’est Lilly!

  3. Je trouve que le camargue est le plus beau de tout les cheval jen suis moi meme fanatiques ! cepandent je trouce cela vraiment domage que son utilisation servent aussi au corrida… qui est, je trouve, pour moi la pir toute les invention de l’homme

  4. Marie-France MABIRE, Elevage des Feux

    Tout d’abord, merci de nous permettre de nous exprimer sur le sujet. Pour moi, le camargue est le cheval idéal du cavalier de loisir, parce qu’il peut tout faire à moindre coût d’entretien. Aucune discipline ne lui est impossible. Bien évidemment, on ne lui demandera pas d’aller enchaîner un tour à 1,20 m ou une 3B de complet, mais il peut acquérir ses lauriers sur les concours d’entraînements en E et D très facilement.

    Avec sa petite taille (entre 1,40 m et 1,50 m), c’est un cheval abordable par tous les cavaliers, petits et grands, jeunes et moins jeunes, débutants ou confirmés.

    C’est un cheval qui n’a pas besoin d’un travail intensif pour rester en forme et qui est toujours prêt à servir son cavalier au pied levé quand l’envie d’une balade lui en prend. On va le chercher au champ, on le selle et en route, même si cela fait 6 mois qu’on ne l’a pas monté.

    Si la corne de ses pieds est parée et entretenue régulièrement, 2 parages par an sont suffisants et il peut se passer de fers. (Ceci n’est vrai que pour une utilisation en loisirs, des randonnées sur bitume de plusieurs jours nécessiteront peut être un ferrage)

    Pour ce qui est de sa nourriture, l’herbe et le foin le comble totalement. Il n’est pas difficile en pâture et mange des herbes que les autres chevaux refusent, par contre, protégez vos arbres, il est très friand de noisetiers et j’ai même vu les miens manger du houx. Un bémol, attention à l’embonpoint dans nos vertes prairies normandes…

    Il passe sa vie dehors et n’apprécie que modérément le box, c’est un cheval qui a besoin d’air.

    Pour ce qui est des soins véto, je n’ai jamais eu un camargue malade. Je vermifuge 2 fois par an, sans jamais avoir trouvé un seul ver dans les crottins et je vaccine contre le tétanos.

    Il est de caractère facile, un peu têtu des fois, mais cela fait partie de son charme.

  5. Moi je ne connaissais le cheval camargue que par l’intermédiaire des photos dans les magazines où on les voit galoper en liberté dans les marais. J’ai pu en monter près de chez moi, je les ai trouvés sympas et j’ai décidé d’en acheter un. Et c’est lui qui m’a vraiment fait découvrir et aimer cette race. Rustique, endurant, confortable (contrairement à ce qu’on lit souvent), il a aussi un coeur énorme mais ne se dévoile qu’aux gens qui s’en occupent (c’est peut-être pour ça qu’on dit de lui qu’il n’est jamais totalement apprivoisé,lol). Moi je trouve que c’est un parfait compagnon pour la pratique de l’équitation de loisir de par sa polyvalence. Mais attention, sans être vicieux il sait tout de même être têtu…et pas qu’un peu!
    Par contre pour répondre à l’avis précédent, le cheval Camargue n’est pas utilisé en corrida mais pour les courses camargaises où le taureau n’est pas mis à mort, ce n’est pas la même chose. Enfin bref, tout le monde aura compris que je suis maintenant une fan du camargue!

  6. Ayant repris l’équitation après 40 ans d’abstinence (accident de voiture), j’ai opté pour une adorable Camargue de 5 ans.

    J’aime particulièrement cette race. Elle ne laisse personne indifférent.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *